Actualités

Adapter sa conduite aux conditions météorologiques

 
Prudence sur les routes !

Fabienne BUCCIO, préfète de la région Normandie, préfète de la Seine-Maritime, appelle à la prudence sur les routes : Adaptez votre conduite aux conditions météorologiques. 

CONSEILS

Conseils face à l'orage :

  •  A l'approche d'un orage, prenez les précautions d'usage pour mettre à l'abri les objets sensibles au vent.
  •  Ne vous abritez pas sous les arbres.
  •  Évitez les promenades en forêts et les sorties en montagne.
  •  Évitez d'utiliser le téléphone et les appareils électriques.
  •  Signalez sans attendre les départs de feux dont vous pourriez être témoins.

Consulter les prévisions météorologiques et de circulation

Avant de partir,il est indispensable de bien s’informer sur les conditions météorologiques et sur les conditions de trafic

Pendant le trajet, suivre les conseils de prudence diffusées sur les ondes, notamment par France Bleu Haute-Normandie, 107.7 et sur les panneaux à messages variables.

Vérifier la pression des 4 pneus

En hiver, la pression des 4 pneus doit être vérifiée « à froid » car celle-ci varie en fonction de la température extérieure. Plus la température est basse, plus la pression mesurée est faible. Il convient de rajouter 0,2 bar à froid à la pression recommandée.

Bien voir et être bien vu

En hiver, quelle que soit l'heure de la journée, la luminosité est globalement plus faible et la perception de l'environnement plus difficile. Il faut donc être particulièrement attentif aux usagers vulnérables (conducteurs de bicyclette, souvent mal éclairés, conducteurs de deux-roues motorisés ou piétons généralement vêtus de sombre en cette saison). Si la visibilité est inférieure à 50 mètres, la vitesse ne doit pas excéder 50 km/h, quel que soit l’état de la chaussée. Il convient également d’allumer les feux de croisement dès que la luminosité est insuffisante pour être bien vu par les autres usagers.

 Rouler lentement et à bonne distance

Par temps de grand froid, Il faut rouler lentement et donc prévoir plus de temps pour se déplacer : très souvent, les dérapages ont lieu lorsque le conducteur roule trop vite compte tenu de l’état de la chaussée.

Allonger les distances de sécurité et adopter une conduite souple

Sur chaussée glissante, il ne faut pas hésiter à allonger de façon significative les distances de sécurité. Les dépassements intempestifs, les accélérations soudaines ou les freinages brusques sont autant de risques de perte de contrôle du véhicule en cas de verglas.