Actualités

Attention : A partir du 1er juillet abaissemement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur certaines routes

 
 
Attention : A partir du 1er juillet abaissemement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur certaines routes

Depuis le 1er juillet 2018, abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes à double-sens sans séparateur central.

La mesure numéro 5 du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 9 janvier entre en vigueur le dimanche 1er juillet 2018. En abaissant la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires, le Gouvernement entend sauver entre 300 et 400 vies par an et réduire le nombre de personnes blessées, qui était de 73 384 en 2017 (dont 24 732 ont dû être hospitalisées).

Pour mieux comprendre l’abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes à double-sens sans séparateur central, la Sécurité Routière vous informe sur http://www.lebureaudecom.fr/securiteroutiere/cp_emailing41_juin2018.html

Le décret n°2018-487 du 15 juin 2018 relatif aux vitesses maximales autorisées des véhicules sur routes (hors autoroutes et routes à chaussées séparées par un terre plein central) a pour incidence, dans le département de la Seine-Maritime, la mise en place de 150 panneaux qui seront installés par le Département et la Métropole Rouen Normandie et mis en service dès le dimanche 1er juillet 2018.

Cette mesure va impacter 5000 kilomètres (des 6715 kilomètres) de routes départementales qui passeront à 80 km/h.

300 Km de routes à 2x2 voies resteront à 90km/h. Seuls quelques kilomètres de routes nationales à 3 voies sans séparateur central resteront à 90km pour une continuité d’itinéraire Rouen / Beauvais.

8 radars sont concernés par la mesure d’abaissement de la vitesse à 80km/h :

  • RD915 à Gournay en Bray
  • RD6015 à Saint Eustache la Forêt
  • RD6014 à La Neuville Chant d’Oisel
  • RD131 à Louvetot
  • RD438 à La Londe
  • RD982 à Hénouville
  • RD490 à Arelaune en Seine
  • RD20 à Doudeville

 Ces mesures concernent toutes les routes à double-sens sans séparateur central.


Le décret n° 2018-487 relatif aux vitesses maximales autorisées des véhicules est paru au Journal officiel de ce jour.

En conséquence, à partir du dimanche 1er juillet 2018, la vitesse limite autorisée sur les routes à double-sens sans séparateur central est réduite de 10 km/h et passe de 90 à 80 km/h.

L'abaissement de la vitesse sur les routes secondaires est une mesure de sécurité routière décidée par le Comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018. Cette mesure de rupture a été prise après deux années de hausse de la mortalité routière suivies de deux autres années de stagnation.

Selon les plus grands experts en accidentologie, cette mesure pourrait permettre de sauver chaque année plus de 300 vies, alors que les voies concernées concentrent 55% de la mortalité routière.

 Un bilan des effets de cette mesure sera dressé dans deux ans.

À noter

Certaines routes du réseau secondaire ne sont pas concernées par cette nouvelle disposition, car leur configuration permet de procéder à des dépassements sécurisés. Il s'agit :
- de celles dotées d'un séparateur central;
- des tronçons de route comportant au moins deux voies affectées à un même sens de circulation (deux fois deux voies et trois voies), et uniquement dans ce sens de circulation.
Attention, si la voie opposée à cette double voie est unique, celle-ci aura, selon la nouvelle règle commune, une vitesse limitée à 80 km/h.

Mise en œuvre concrète de l'abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h

Le 1er juillet 2018, tous les panneaux de limitation de vitesse à 90 km/h concernés par la mesure devront avoir été remplacés par un panneau à 80 km/h ou masqués le temps de leur dépose (par exemple en les recouvrant d'une bâche). Les panneaux « 90 »en bon état pourront être réutilisés sur les sections de route qui resteront limitées à 90 km/h.

Au total, selon le recensement effectué à ce jour par les autorités détentrices du pouvoir de police de la circulation, 11 000 panneaux de signalisation seront modifiés sur tout le territoire.

Le coût du changement de tous ces panneaux de signalisation est estimé entre 6 et 12 millions d'euros. Comme annoncé, l'État remboursera aux collectivités les travaux entrepris.

En outre, dès le 1er juillet 2018, tous les radars situés sur les routes concernées par le changement de vitesse seront paramétrés à la nouvelle vitesse limite autorisée. Leur mise à jour est effectuée à distance.

Aucun nouveau radar n'accompagnera la mise en œuvre de la mesure. 

Selon la volonté du Gouvernement exprimée lors du Comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier dernier, l'éventuel surplus des amendes perçues par l'État liées à l'abaissement de la vitesse à 80 km/h, sera affecté à un fonds d'investissement pour la modernisation des structures sanitaires et médico-sociales spécialisées dans la prise en charge des accidentés de la route.

Mieux comprendre l'abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes à double-sens sans séparateur central

> CP_PDF_Mieux comprendre l'abaissement de la vitesse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,85 Mb