Actualités

Grandes marées du 1er au 5 mars 2018 : appel à la prudence

 
 
Grandes marées du 1er au 5 mars 2018 : appel à la prudence

Dès jeudi 1er mars après-midi et jusqu’au lundi 5 mars en soirée,de forts coefficients de marée, atteignant un maximum de 110 samedi 3 mars, sont attendus sur le littoral de la Manche et de la mer du Nord.

Communication du Préfet maritime de la Manche et de la Mer du Nord

Grandes marées du 1er au 5 mars 2018 : appel à la prudence

La dépression génèrera un flux de secteur Est de 25/30nd (45/55 km/h), et 35/40nd (65/75 km/h) en côtier, jusqu'à 45nd (85km/h) au large de la zone Jobourg jusqu’à vendredi matin.

Ce flux dépressionnaire sera sensiblement ressenti sur la zone Manche Ouest, avec un vent secteur Sud Ouest pour 25/30nd, et des rafales à 35/40nd vendredi après-midi. La situation restera perturbée et le flux assez fort pour le reste du week-end.

La mer reste agitée à forte au large et peu agitée à agitée en côtier avec un maximum d’une trentaine de centimètres de surcote attendue aux pleines mer de samedi.

 Ce phénomène naturel attirera de nombreuses personnes sur la côte et sur les plages, notamment des pêcheurs à pied et des promeneurs.  Il est donc important de rappeler que les grandes marées rendent les courants marins plus forts et la mer plus dangereuse, en augmentant le marnage et en provoquant un brassage d'eau de mer plus important. Quelques minutes peuvent parfois suffire pour se retrouver isolé par le flot (marée montante).
 
 C'est pourquoi, le préfet maritime appelle à la plus grande prudence tous les usagers de la mer, et en particulier ceux qui pratiqueront la pêche à pied ou qui se promèneront sur le littoral de la Manche et de la mer du Nord.
 
  Il est donc fortement recommandé :
 
 - de consulter avant toute sortie en mer ou sur le littoral la météo, les coefficients et horaires de marée, et si nécessaire de se faire expliquer ce que cela implique concrètement ;
 
 - de ne pas sortir seul et d'informer ses proches de ses intentions au préalable (heure de départ et si possible de retour) ;
 
 - de disposer d'un moyen de communication pour alerter les secours (téléphone portable - n°196 - ou VHF) ;
 
 - de rester à proximité d'un point de repli, de ne pas s’engager trop loin sur l’estran pour rester en capacité de revenir rapidement sur la côte et de conserver un point de repère visuel sur le littoral (en montant, la marée peut modifier considérablement la perception de l'environnement) ;
 
 - de se méfier de la brume et du brouillard ;
 
 - en cas de doute ou de méconnaissance des lieux, de ne pas s'engager sur l'estran.
 
 Le préfet maritime tient enfin à rappeler qu’il relève de la responsabilité de chacun de suivre ces recommandations et de ne pas se mettre en danger. En Manche-mer du Nord, la plupart des cas d’isolement par la marée sont la conséquence de négligence, de méconnaissance ou d’imprudence de la part des usagers.

 Si vous êtes victime ou témoin d'un événement en mer, contactez le CROSS au 196.