Actualités

Vigilance Jaune Météo France

 
 
Vigilance Jaune Météo France

Lundi 16h : Météo-France maintient le département de la Seine-Maritime en Vigilance jaune pour un risque de pluie, inondation, vent violent. Risque neige-verglas en seconde partie de nuit > La plus grande prudence est recommandée
Lundi 11 décembre - 16h : Météo-France maintient la Seine-Maritime en VIGILANCE jaune. Pluie, inondation, neige-verglas, vent violent.

Le risque de verglas est particulièrement important en seconde partie de nuit. Des flocons sont attendus sur la pointe de Caux.

Prudence sur les routes, adaptez votre vitesse et suivez l'évolution météo sur MétéoFrance.

Consultez les conseils de comportements sur  VigilanceMétéoFrance.

Attention : Nouvel épisode très perturbé avec des vents forts, soufflant possiblement en tempête sur une grande partie du pays.


Communication du préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord

La préfecture maritime déconseille toutes sorties de loisirs en mer entre dimanche 10 et lundi 11 décembre 2017.
 

Lundi 11 décembre un vent de secteur nord-est  soufflera à 60-70km/h rafales 80-90km/h fraichissant en cours de matinée pour atteindre 90-110km/h rafales 120-140km/h de nord-nord-ouest à la mi-journée au large de la baie de seine.
 
 La mer forte (2.5-4m) devient temporairement très forte (4-5m) en baie de seine l’après-midi.
 
 Compte-tenu de ces conditions météorologiques perturbées, caractérisées par la conjonction d’une mer forte et de vents forts et d'un risque de "vague-submersion", le préfet maritime déconseille toutes pratiques de loisirs nautiques et appelle les usagers de la mer à la plus grande prudence.
 
 Pour les plaisanciers, il est conseillé de différer tout départ en mer et de ne pas pratiquer de sport nautique, de vérifier l'amarrage de son navire et l'arrimage du matériel à bord. Toute perte de matériel en mer (annexe, voile...) doit être immédiatement signalée au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS - numéro : 196). Pour les baigneurs, plongeurs, pêcheurs ou promeneurs, il est demandé d'être particulièrement vigilants, notamment sur les plages et l'estran.
 
 Par ailleurs, il est fortement recommandé :
 - de consulter avant toute sortie en mer ou sur le littoral la météo, les coefficients et horaires de marée, et si nécessaire de se faire expliquer ce que cela implique concrètement ;
 - de ne pas sortir seul et d'informer ses proches de ses intentions au préalable (lieu, heure de départ et si possible de retour) ;
 - de disposer d'un moyen de communication pour alerter les secours (téléphone portable - n°196 - chargé au préalable ou VHF) ;
 - de rester à proximité d'un point de repli et de conserver un point de repère visuel sur le littoral (en montant, la marée peut modifier considérablement la perception de l'environnement).
 
 Les navigateurs et les usagers de la mer ne doivent jamais prendre de risques inutiles en sous estimant ses dangers. La prudence, la vigilance, la solidarité et la responsabilité sont les atouts essentiels de la sécurité en mer.
 Dans les jours à venir, une attention particulière doit être portée à l'évolution des conditions météorologiques.
 
 RAPPEL : composez le n°196 pour alerter le CROSS de tout problème grave dont vous êtes victime ou témoin.


... Adaptez toujours votre conduite aux conditions météorologiques. N’oubliez pas qu’en cas de pluie ou d’intempérie les limites de vitesse autorisées sont revues à la baisse, donc ralentissez ! Si les conditions météos sont trop extrêmes (forte neige, vents violents…) différez votre déplacement.

En hiver

  • Avant de prendre la route : il est indispensable de remplir le réservoir du liquide lave-glace avec un produit antigel, de vérifier les pneus, mais aussi le bon fonctionnement de la batterie et des systèmes d’allumage, d’alimentation, de dégivrage et de chauffage.
  • Par temps de neige. Les conditions de circulation sont évidemment plus difficiles. Si vous ne pouvez pas faire autrement que de prendre votre véhicule, veillez à avoir des équipements adaptés : chaînes ou pneus spéciaux. Les chaînes doivent être à la taille des pneus et installées sur les roues motrices. Entraînez-vous à les poser avant de partir ! Les pneus hiver, conçus pour améliorer l’adhérence et le freinage, peuvent être montés dès la mi-octobre et démontés vers la mi-mars. Sur la route, réduisez votre vitesse, respectez les distances de sécurité et laissez toujours la priorité aux engins de déneigement et de salage.
  • Les plaques de verglas. Sur les routes de campagnes en hiver, elles sont fréquentes et difficiles à repérer. Un panneau spécifique signale parfois les zones à risques, toutefois soyez vigilants, surtout si vous traversez des zones ombragées et humides.

La pluie

En cas de pluie une vitesse trop élevée peut entraîner des risques de dérapage et donc des accidents. La chaussée mouillée réduit l’adhérence des pneus. Adaptez votre vitesse à l’état de la route et allongez de façon significative la distance de sécurité avec le véhicule qui vous précède.

Le brouillard

Parce qu’il réduit de façon significative la visibilité, et notamment la perception des distances, le brouillard est particulièrement dangereux sur route.

  •  Si du brouillard est à craindre, voire s’il est annoncé, différez votre départ notamment si vous devez faire un trajet en rase campagne. 
  • N’oubliez pas que sur l'ensemble du réseau routier et autoroutier, en cas de visibilité inférieure à 50 mètres, les vitesses maximales sont abaissées à 50 km/h.
  • Réduisez votre vitesse en fonction du manque de visibilité et utilisez vos feux de brouillard.