Actualités

Vigilance jaune Canicule et Orages

 
 
Vigilance jaune Canicule et Orages

Météo France a placé le département en vigilance jaune ORAGES et CANICULE.

La préfète de la région Normandie, préfète de la Seine-Maritime appelle les Seinomarins à la plus grande prudence, notamment lors de leurs déplacements. Elle demande aux organisateurs d'événements et collectivités locales de prendre toutes les précautions d'usage concernant les structures provisoires.

Soyez attentif si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou à proximité d′un rivage ou d′un cours d′eau; des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux sont en effet prévus; tenez-vous au courant de l’évolution de la situation.

Le site de Météo France

Conseils face à l'orage :

  •  A l'approche d'un orage, prenez les précautions d'usage pour mettre à l'abri les objets sensibles au vent.
  •  Ne vous abritez pas sous les arbres.
  •  Évitez les promenades en forêts et les sorties en montagne.
  •  Évitez d'utiliser le téléphone et les appareils électriques.
  •  Signalez sans attendre les départs de feux dont vous pourriez être témoins.

Conseils face aux vents violents :

  •  Limitez vos déplacements. Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent.
  •  Ne vous promenez pas en forêt et sur le littoral.
  •  En ville, soyez vigilants face aux chutes possibles d’objets divers.
  •  N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol.
  •  Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés.
  •  Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments.

Une forte chaleur devient dangereuse pour la santé dès qu'elle dure plus de trois jours.

Les personnes déjà fragilisées (personnes âgées, personnes atteintes d'une maladie chronique, nourrissons, etc.) sont particulièrement vulnérables. Lors d'une canicule, elles risquent une déshydratation, l'aggravation de leur maladie chronique ou encore un coup de chaleur.

Les personnes en bonne santé (notamment les sportifs et travailleurs manuels exposés à la chaleur) ne sont cependant pas à l'abri si elles ne respectent pas quelques précautions élémentaires.

Conseils de prévention : 

  •  Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif,
  •  Rafraichissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour,
  •  Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool,
  •  Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique,
  •  Passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (médiathèque, musée, cinéma…),
  •  Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais),
  •  Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et si nécessaire, demandez de l’aide.

Le plan canicule

La canicule est définie si la température extérieure se situe entre 19° la nuit et 34° le jour pendant 3 à 5 jours consécutifs.
Le niveau de veille saisonnière est déclenché du 1er juin au 31 août.

Le Plan National Canicule a pour objectifs d’anticiper l’arrivée d’une canicule, de définir les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national pour prévenir et limiter les effets sanitaires de celle-ci et d’adapter au mieux les mesures de prévention et de gestion au niveau territorial en portant une attention particulière aux populations spécifiques.

Les recommandations sanitaires « canicule » émises par le Haut Conseil de la Santé Publique ont pour vocation : la prise en charge thérapeutique et la mise en place d’actions préalables afin de préparer la population et limiter l’impact sanitaire des épisodes caniculaires.

Ces recommandations sont rédigées sous la forme de fiches directement utilisables et adaptables à destination du grand public mais également des travailleurs, des sportifs et leur entourage, des personnes fragiles (enfants, personnes âgées, personnes souffrant de maladies chroniques,…) ainsi que des professionnels (médecins, pharmaciens, personnel d’encadrement d’établissements pour personnes âgées, directeurs et personnels d’établissement d’accueil de jeunes enfants,…

Les 4 niveaux d’alerte du Plan National Canicule

Le plan canicule 2016 maintient les 4 niveaux :

- le « niveau 1 – veille saisonnière » carte vigilance verte est activé chaque année du 1er juin au 31 août

- le « niveau 2 – avertissement chaleur » carte vigilance jaune. Si la situation le justifie, il permet la mise en œuvre de mesures graduées et la préparation à une montée en charge des mesures de gestion par les Agences Régionales de Santé (ARS)

- le « niveau 3 – alerte canicule » carte vigilance orange. Il est déclenché par les préfets de département

- le « niveau 4 – mobilisation maximale » carte vigilance rouge. Il est déclenché au niveau national par le Premier ministre sur avis du ministre chargé de la santé et du ministre chargé de l’intérieur, en cas de canicule intense et étendue sur une large partie du territoire associée à des phénomènes dépassant le champ sanitaire.

Canicule et fortes chaleurs : comprendre les risques : plus d'informations sur le site de l'INPES

Le dépliant

Consulter la carte de vigilance de Météo France (mise à jour à 06h00 et à 16h00) et les conseils de Météo France selon les niveaux de vigilance

Canicule info service

Plateforme téléphonique "canicule info service" 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France) ;accessible tous les jours, de 9h00 à 19h00.

canicule 2016