L'accessibilité dans la chaîne du déplacement

 

En matière d'accessibilité de la cité, la loi du 11 février 2005 apporte une dynamique nouvelle car elle propose de nombreux outils pour répondre aux attentes de l'ensemble de la population : personnes en situation de handicap temporaire ou définitif, personnes à mobilité réduite à l'instar de la personne âgée ou l'usager des transports avec ses bagages lourds et encombrants. On estime, en outre, que 40 % de la population est gênée dans ses déplacements au quotidien. Par ailleurs, on évoque l'accessibilité "pour tous" car tous les types de handicap doivent être pris en compte dans la réflexion relative à l'aménagement urbain,les services de transports, la construction de logements, l'accès aux établissements recevant du publics (ERP).

A l'échelon local,une politique d'accessibilité réussie résulte de l'utilisation des outils de concertation et réflexion que constituent la commission pour l'accessibilité aux personnes handicapées (CAPH), la stratégie de mise en accessibilité des ERP (salle des fêtes, CCAS, piscines, magasins, cantines, ….) et le plan de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics (PAVE). Enfin, si la collectivité est autorité organisatrice des transports (AOT), elle doit réaliser son schéma directeur d'accessibilité (SDA).

Correspondant "Accessibilité"
(Conseil global)
Tél : 02 35 58 55 47
Bureau du Droit des Sols et de l'Accessibilité
(Instruction technique)
Tél : 02 35 58 56 24