Concertation préalable du public : Document stratégique de la façade Manche Est – Mer du Nord

 
 
Concertation préalable du public : Document stratégique de la façade Manche Est – Mer du Nord

Le document stratégique de façade est élaboré par l’État en concertation avec les acteurs maritimes et littoraux réunis au sein du conseil maritime de façade. Il fait l’objet d’une concertation préalable avec le public du vendredi 26 janvier au dimanche 25 mars 2018

Retrouvez l'avis de concertation sur le site de la Direction inter-régionale de la mer Manche Est - Mer du Nord : cliquez ici

Télécharger le dossier de presse ici

Manche Est-mer du Nord

La façade maritime Manche Est-mer du Nord s’étend sur 1 022 km, de la frontière belge au golfe anglo-normand, en limite de la Bretagne. Elle compte 7 des 26 départements métropolitains de bord de mer et 2 des 8 régions littorales : Hauts-de-France et Normandie.

Zone exiguë et ventée, aux forts courants et aux fonds peu profonds, la façade accueille le quart du commerce mondial et les deux tiers du trafic portuaire français, dont 60 % du trafic passagers national au titre du transmanche, notamment grâce à l’attractivité de ses trois grands ports maritimes : Dunkerque, Le Havre et Rouen. Elle présente la plus forte concentration de navires de pêche français et européens et constitue le second bassin conchylicole européen. Cette façade abrite plus de la moitié des projets identifiés d’énergies marines renouvelables en France. 30 % de sa zone maritime est couverte par des aires marines protégées et elles comptent plusieurs sites emblématiques comme les deux caps, la baie de Somme, les plages du débarquement ou la baie du Mont-Saint-Michel. Elle fournit près de 20 % de la production nationale de granulats marins. Enfin, la façade est le lieu d’activités militaires en mer, de bases navales et aéronavales ainsi que de plusieurs sites industriels de défense.

Pour mieux vivre sur le rivage, en mer et sur le littoral, construisons tous ensemble les réponses aux défis de demain.

Contribution jusqu'au 25 mars : sur  www.merlittoral2030.gouv.fr

Ateliers...>  28 Février à 18h/ Restaurant Les Régates, quai Eric Tabarly, Le Havre.

Agenda

11 janvier-25 janvier 2018 : Annonce de la concertation préalable

26 janvier-25 mars 2018 : Concertation en ligne et en région
 Du 26 janvier au 25 mars 2018, le public est invité à s’inscrire sur le site Internet dédié et à formuler des propositions argumentées pour chaque façade maritime autour de grands thèmes de réflexion contextualisés (environnement, économie, risques…).

Avril 2018 : Synthèses
 Les contributions du public rassemblées lors de cette concertation feront l’objet d’une synthèse par les services de l’État. Au mois d’avril, cette synthèse sera portée à la connaissance des Conseils maritimes de façade, instance consultative et partenariale. L’État s’engage à expliciter la manière dont il prend en compte les enseignements tirés de la concertation dans l’élaboration des projets de documents stratégiques de façade.

Novembre 2018 à janvier 2019 : Consultation sur les projets de stratégies

 Les projets de documents stratégiques de façade feront l’objet d’une consultation finale du public (par voie électronique) et des instances consultatives au deuxième semestre 2018, avant d’être adoptés début 2019. Ils seront suivis de l’élaboration d’un plan d’action et d’un dispositif de suivi d’ici 2021.

Avril 2019 : Adoption des stratégies de façade maritime

Avec ses espaces maritimes et littoraux la France possède un patrimoine naturel remarquable et un potentiel de développement socio-économique important. La mer et le littoral font déjà l’objet de nombreux usages, ils sont aussi soumis à de nombreuses pressions du fait du changement climatique, des pollutions terrestres ou de l’impact des activités humaines. Afin de garantir le bon état écologique et une meilleure valorisation économique et sociale de la mer et du littoral, la Stratégie nationale pour la mer et le littoral a été adoptée en février 2017.
 Cette stratégie : 

  • fixe les objectifs de long terme : la transition écologique, le développement d’une économie bleue durable, le bon état écologique du milieu marin et l’influence internationale de la France en tant que nation maritime ;
  • donne un cadre d’action au travers de quatre orientations stratégiques : s’appuyer sur la connaissance et l’innovation ; développer des territoires maritimes et littoraux durables et résilients ; soutenir et valoriser les initiatives et lever les freins ; promouvoir une vision française au sein de l’Union européenne et dans les négociations internationales et porter les enjeux nationaux.

Pour chacune des façades maritimes en métropole, un document de planification – le document stratégique de façade – doit préciser les conditions de mise en œuvre de la stratégie nationale en fonction des spécificités locales. Il comportera une planification spatiale sous la forme d’une carte des vocations. Les documents stratégiques de façade sont élaborés par l’État en concertation avec les acteurs maritimes et littoraux réunis dans le conseil maritime de façade et font l’objet d’une concertation préalable avec le public.

Plus de 1 100 contributions depuis le 26 janvier 2018. Retrouvez ici le communiqué du ministère de la transition écologique et solidaire du 6 mars 2018.